Le marché aux timbres de Paris

Le marché aux timbres de Paris est un marché unique en Europe. Il se tient chaque mois dans le 8e arrondissement de Paris, à proximité du théâtre Marigny.

Histoire de Timbres
22. Feb 2023
1217 vues
Le marché aux timbres de Paris

 

PRESENTATION DU MARCHE AUX TIMBRES DE PARIS

Le marché aux timbres de Paris est un marché unique en Europe. Il se tient chaque mois dans le 8ème arrondissement de Paris,  à proximité du théâtre Marigny. Il est fréquenté par des collectionneurs de tous niveaux, des professionnels et des amateurs, qui viennent y acheter ou vendre des timbres, des cartes postales, des monnaies et des pièces de collection. Le marché est ouvert tous les mois, sauf en décembre et août. On peut y trouver des timbres de toutes époques et de tous pays. Des stands proposent généralement des timbres de France, d'Europe et du monde entier. Il y a également des stands proposant des cartes postales, des monnaies et des pièces de collection. Chaque mois, des centaines de personnes se rendent au marché et dépensent des milliers d'euros.

+ d'infos : https://www.paris.fr/lieux/marche-aux-timbres-4508

LE MARCHÉ AUX TIMBRES 

Depuis la parution du premier timbre-poste français en 1849, la philatélie se développe rapidement. Dès 1860, des jeunes collectionneurs se retrouvent dans les jardins du Palais-Royal pour y faire des échanges et c'est ainsi que la bourse aux timbres voit le jour. Malheureusement, en 1864, ces grands rassemblements attirant quelques éléments indésirables, la bourse est interdite et les philatélistes sont également évincés des jardins du Luxembourg, où ils s'étaient alors repliés. C'est en 1887 qu'un riche collectionneur de timbres lègue le terrain du Carré Marigny, situé dans le 8ème arrondissement à l'avenue Gabriel, à la Ville de Paris, à condition qu'elle y autorise l'implantation d'une bourse de plein air. Il s'agit alors du seul marché aux timbres de ce genre en Europe, voire même dans le monde. Ouvert les jeudis, samedis, dimanches et jours fériés de 10h à 18h, ce marché est le lieu de rencontre de philatélistes, de promeneurs ou de simples touristes venus y acheter ou vendre des timbres postes neufs ou oblitérés, des anciennes collections de timbres, des lettres affranchies, des timbres fiscaux, des cartes postales, des télécartes et des pin's pour tous budgets. Plus de cinquante stands s'y retrouvent, allant des négociants professionnels aux particuliers venus partager leur passion.

PETITE HISTOIRE DU TIMBRE POSTE

Bien que l'idée du timbre-poste ait été initialement proposée en 1830 par la jeune Belgique, son invention revient à Rowland Hill et James Chalmers, qui l'ont intégrée dans une grande réforme postale britannique. Le premier timbre mobile a été émis en 1840 par les postes royales britanniques, sous la forme d'un portrait de la jeune reine Victoria. Il était noir, valait un penny et était connu sous le nom de « Penny Black », estimé à 275 euros aujourd'hui. Plus de 70 millions d'exemplaires ont été imprimés, mais en raison de la difficulté à lire le cachet postal sur le fond noir, un nouveau timbre-poste, le « 2-pence bleu », a rapidement été mis en circulation. La première vignette en couleur, La Colombe de Bâle, a été créée en 1845 par le canton de Bâle et est cotée à 220 000 euros aujourd'hui.

 

Penny Black

 

Lettre France Nancy 1873 GC 2598

 

Dès 1837, une réforme similaire au système britannique avait été proposée en France. Cependant, il fallut attendre onze ans pour que l'opposition de l'administration des postes soit vaincue par Etienne Arago, à la suite de la Révolution de 1848, et que le port-payé à bas prix soit institué par un vote de l'Assemblée nationale le 24 août 1848. Ce port-payé fut fixé à 20 centimes. En application de cette réforme, le premier timbre-poste français, le 20 centimes noir, au type Cérès gravé par Jacques-Jean Barre, fut émis le 1er janvier 1849. Il servait à affranchir une lettre ne pesant pas plus de 7,5 g sur tout le territoire français, y compris la Corse et l'Algérie. Imprimé en typographie et non dentelé, il fut vendu à 31 millions d'exemplaires. Son prix actuel est de 500 euros neuf et de 100 euros oblitéré. Ce n'est qu'en 1862 que les premiers timbres-poste dentelés furent émis. En 1924, des timbres commémoratifs furent émis pour la première fois à l'occasion des Jeux Olympiques organisés à Paris.

timbres JO Paris 1924

 

Depuis le 1er janvier 1849, date de création du timbre-poste en France, La Poste a émis plus de 4700 timbres, tous reflétant le contexte historique et social de notre nation. Chacun de ces timbres possède une portée artistique, civique et politique, ce qui en fait un outil éducatif. En moyenne, La Poste émet environ 200 nouveaux timbres chaque année. Notons en outre qu'un timbre peut porter plusieurs noms : celui du créateur qui se trouve sous l'illustration, celui du dessinateur à gauche et celui du graveur à droite.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun commentaire n'a été ajouté sur cet article

Ajouter un nouveau commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau commentaire. Log in
PHP, HTML, CSS
Dernièrement commenté
Bonsoir Article très intéressant (y) bonne continuation
Les Timbres des états Allemand...
Les Chromos Tintin sont belles et une sacré série â collecti...
Les Tintinophiles et le chèque...
superbe article très complet, merci pour ce document riche e...
La Philatélie sur toutes ses c...